ACCUEIL

Médiation par les pairs

Qui sommes nous ?

Harcèlement
Estime de soi

Réseaux Sociaux

Mieux comprendre les conflits
Je gère mes propres conflits

Les mécanismes de la discrimination...

Je respecte les différences
Les médias et moi
La notion de projet
Maison des Lycéens
OUTILS

 

 

En partenariat avec :

Le brainstorming

Faire le plein d'idées, chercher, dégrossir, créativité

Retour - Version Imprimable

OBJECTIFS

DESCRIPTION

  •  Permettre à un groupe de travail de produire un maximum d'idées en temps réduit.

  •  Envisager un problème sous une multitude d'aspects, recueillir le plus grand nombre possible d'idées.

  •  Cette technique est fondée sur le fait que plus le groupe trouvera d'idées, plus il a de chances de trouver une idée satisfaisante.

 

Public: tout public

Nombre : Plénier 

Durée : de 20 à 60 minutes

Matériel : tables disposées en U ou éventuellement en rangées. tableau et craies ; ou tableau de conférence et feutres.

DEROULEMENT

ANALYSE ET COMMENTAIRES

Première phase : la phase de présentation du sujet :

 

Il s'agit de formuler le sujet du brainstorming avec clarté et de l'écrire au tableau

 

Exemples : Notre groupe d’élèves qui luttent contre la violence faite à soi et autre pourrait s’appeler… - Pour se sentir bien dans notre classe, il faudrait…

 

Deuxième phase : la phase créative de production d'idées :

 

Elle suppose le respect des 4 règles suivantes :

 

1. tout dire, de façon brève et concrète, sans s'auto-censurer ;

2. en dire le plus possible ;

3. « piller » les idées émises pour les développer et les transformer (analogie, variantes, ...) ;

4. ne juger ni ne critiquer les idées émises (incongrues, bizarres, insolites, ... ) ;

 

L'animateur écrit et affiche toutes les idées (en les numérotant).

 

Troisième phase : la phase d'exploitation de la production :

 

Elle consiste à :

  •  éliminer les idées hors sujet ;

  •  dégager des thèmes ;

  •  classer les idées suivant ces thèmes (en les soulignant d'une même couleur) ;

  •  si besoin est, reformuler certaines idées : une idée peut donner naissance à plusieurs ou plusieurs être synthétisées en une.

  •  Dans la phase d’élaboration des idées, mettez votre pensée critique de côté! Le principe est de générer des idées « jamais entendues ».

  •  L’esprit critique tue la créativité. Il est primordial de préserver le flux d’idées et d’éviter de détruire les pensées des autres.

  •  La critique des avis bruts se fait dans une phase ultérieure, où une solution adaptée à la situation est construite.

  •  Certaines personnes manquent de confiance en elles ou ont peur d’être critiquées, cela peut nuire à la génération d’idées. Vous pouvez alors adapter la méthode de collecte des idées : par Post-it© dans un premier temps puis lecture de l’idée…

  •  Prenez garde à une définition trop large du sujet : les solutions exposées seront trop vagues et inexploitables.

  •  Evitez de laisser libre court à des questions ou des explications de concept pour favoriser la génération d’idées : gardez le rythme !

  •  La durée idéale d’une session de brainstorming est au maximum d’une heure. La plupart des individus atteignent leur limite au terme de ce délai. Plus longtemps, la discussion risque de perdre en énergie et en qualité avec le risque de brouiller la clarté des meilleures idées émises en cours d’échange. Mieux vaut programmer une nouvelle session que de laisser la rencontre s’éterniser trop longtemps.
     

d'après : www.marketing-community.fr 

NOTRE CONSEIL

Haut - Version Imprimable

Cette méthode est très efficace mais reste difficile à mettre en place en milieu scolaire car on passe directement de la production d'une idée à son analyse et sa critique. Il ne faut pas se laisser embarquer dans les critiques, c'est un antidote à la créativité.

On peut travailler, une fois toutes les idées produites, par petits groupes pour les analyser, les classer, les organiser. Soit, les groupes travaillent tous sur les mêmes idées, soit ils travaillent sur un certain nombre d'idées. Si vous avez travaillé sur des Post-it, alors il est possible de faire réfléchir les groupes sur des idées qui ne sont pas celles produites par les membres le sous-groupe en question. Ceci permet de travailler avec plus plus d'objectivité et moins d'enjeux personnels.

ex : Vous souhaitez constituer 3 sous-groupes. Donnez un numéros entre 1 et 3 à chacun des membres du groupes. Ramassez tous les post-its de ce qui portent le N°1, constituez un tas et placez-le en réserve. Procédez de la même façon avec tous ceux qui portent le N°2 et  enfin le N°3. Ensuite distribuez le tas de post-it du groupe N°1 au groupe N°2, du groupe N°2 au groupe N°3 et du groupe N°3 au groupe N°1. De la sorte chacun travail sur des items qu'il n'a pas écrit.

Merci à Stéphanie DENONDT-DERUCHE pour avoir répertorié ces techniques et exercices de formation.

Crédit images + analyse et conseils : www.marketing-community.fr  

Contactez-nous au : 09 52 80 45 73 ou par mail sur contact@mediationparlespairs.fr


Association loi 1901, agréée Jeunesse Education Populaire N°59JEP1856, Agréée Education Nationale

Siret : 44514448800027 - NAF/APE : 9499Z - RNA : W595002759

Tél. : 09 52 80 45 73 - Fax : 09 57 80 45 73 - Mobile : 06 222 78 666 contact@mediationparlespairs.fr

Dernière mise à jour le : 06 janvier 2018.

Mentions Légales